• yvonnecareen

Plein regard sur... Christine Sivret

RAPROCHER FORT SMITH ET HAY RIVER Par Xavier Lord-Giroux Dehors, le froid est trop mordant; la sortie de ski de fond est annulée. C’est donc sous le palmier de la classe de Mme Christine Sivret que les élèves se rencontrent pour le début de leur journée. Chacun a sa chaise, certaines ont des roulettes, d’autres ont des sièges rebondissants - on a presque envie de toutes les essayer (comme Boucle d’Or dans la maison des 3 ours). Il y a même un vélo stationnaire!

Celle qui gère cette classe s'appelle Christine Sivret. Originaire de Tracadie, au Nouveau- Brunswick, elle enseigne aux TNO depuis presque 10 ans. Après l'obtention de son diplôme, elle savait qu'elle voulait faire carrière en enseignement aux TNO. Elle décroche d'abord un emploi au pied des Rocheuses, à Hinton, en Alberta. Puis, elle traverse le 60e parallèle un an plus tard et s'installe à Fort Smith. Elle y passera 7 ans à enseigner dans le programme d'immersion du primaire. C'est en 2019 qu'elle s'installe à Hay River et accueille ses premiers élèves de 3e-4e année à l'École Boréale.

"Ça fait du bien de pouvoir parler ma langue à l'extérieur d'une salle de classe," dit-elle, le sourire aux lèvres, lorsqu'on lui demande ce qui l'a incité à s'établir à Hay River. On sent que la Francophonie a trouvé une championne en Christine. Dans un effort d'élargir la portée de l'Association franco-culturelle de Hay River (AFCHR) à Fort Smith et au South Slave, Christine s'est taillée une place au conseil d'administration et elle en est aujourd'hui la présidente (par intérim). "C'est important que Fort Smith puisse vivre sa francophonie, alors je crois que le timing est bon pour créer quelque chose de plus grand et de plus inclusif avec l'AFCHR".

En plus de l'école et du bénévolat communautaire, Christine est une joueuse assidue de la ligue d'hockey féminin de Hay River. Avec ses collègues enseignantes qui en font également parties, elles arrivent parfois à se faire un trio francophone en ligne d'attaque.

"Je veux rester dans le Nord" conclut-elle, sous le palmier de sa classe.

7 vues
  • CSFTNO Page Facebook
  • CSFTNO Twitter

© Copyright 2018 by CSFTNO