• Mariia Souchko

COMMUNIQUÉ DE PRESSE (Pour diffusion immédiate)

Mis à jour : 13 déc 2019

Trois parents et la CSFTNO déposent une demande d’injonctions interlocutoires suite aux refus d’admission de la Ministre de l’Éducation le 30 août 2019.


Yellowknife, le 12 septembre 2019 – Le 30 août 2019, la Ministre de l’Éducation, Caroline Cochrane, a refusé cinq demandes d’admission d’enfants de parents non-ayants droit, même celles concernant des enfants et des parents qui parlent français et qui sont des membres actifs de la communauté franco-ténoise. Aujourd’hui, trois parents de Yellowknife demandent une injonction interlocutoire afin de pouvoir inscrire leur enfant à l’École Allain St-Cyr en attendant que les révisions judiciaires soient décidées par les tribunaux. La Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (« CSFTNO ») et les parents sont d’avis que la Ministre n’a pas exercé sa discrétion conformément au jugement du Juge Rouleau du 2 juillet 2019 et que les raisons pour les refus sont inacceptables. En attendant le déroulement du processus judiciaire, les enfants en prématernelle et en maternelle ne devraient pas être privés d’une participation au programme français langue première à l’École Allain St-Cyr.


« La CSFTNO est très préoccupée par la multiplication des refus aux demandes d’admission et par la justification du ministère. Au lieu d’évaluer les mérites de chaque demande, la Ministre a refusé les cinq demandes pour faire un point, et ce, même après avoir reconnu que chaque demande d’admission serait bénéfique pour les enfants et la communauté » a souligné Simon Cloutier, président de la CSFTNO. Il ajoute : « Les refus ne sont pas sans conséquences pour ces familles et la communauté franco-ténoise. Il est essentiel pour l’avenir de notre communauté de pouvoir se revitaliser en accueillant des nouveaux arrivants et des familles francophiles qui cherchent à intégrer nos institutions minoritaires. Depuis la Directive ministérielle, les refus font vraiment mal à Yellowknife. Puisque la Ministre a indiqué qu’elle n’était « pas d’accord » avec le jugement de la Cour et qu’elle a déposé un appel, il est devenu évident qu’il n’y a pas d’autres options que de retourner en cour ».

  • Pour plus de renseignements;

Yvonne Careen, Direction générale

Commission scolaire francophone des T-N-O

yvonne.careen@csftno.com 867-873-6555

37 vues
  • CSFTNO Page Facebook
  • CSFTNO Twitter

© Copyright 2018 by CSFTNO